Derniers sujets
Flux RSS



Marque-page social

Marque-page social Digg  Marque-page social Delicious  Marque-page social Reddit  Marque-page social Stumbleupon  Marque-page social Slashdot  Marque-page social Yahoo  Marque-page social Google  Marque-page social Blinklist  Marque-page social Blogmarks  Marque-page social Technorati  

Conservez et partagez l'adresse de FOU-RHUM sur votre site de social bookmarking


la nature se venge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

la nature se venge

Message  Piplette le Mer 13 Juil - 0:26

LA NATURE est souvent belle, parfois hostile, quelquefois menacée. Mais elle peut être aussi, à l’occasion, envahissante. L’invasion inquiétante du frelon asiatique en est un piquant exemple. Vespa Velutina qui investit depuis quelques années les campagnes françaises n’est pas seulement dangereux pour ses cousines les abeilles dont il se délecte, mais aussi pour l’Homme. Le 19 juin dernier, en Gironde, une femme de 59 ans a ainsi succombé sous le dard de l’envahissant hyménoptère. Dans les airs toujours, aussi impressionnantes mais moins redoutables, les nuées de coccinelles portées par un vent d’Est se sont agglutinées, début juin, sur les plages de l’Atlantique. Leur population aurait été multipliée par 5 ou 10. Notamment en raison des conditions climatiques favorables et de la prolifération d’autres insectes, les pucerons. Invasion encore, mais dans l’eau, cette fois, un banc de méduses a contraint, la semaine dernière, une centrale nucléaire écossaise à interrompre temporairement sa production. Les animaux en surnombre menaçaient en effet le dispositif de refroidissement à l’eau de mer des deux réacteurs. Autre menace, toujours côté mer, les algues vertes n’en finissent pas de polluer les plages de France. Et chaque été depuis plus de 30 ans, des segments du littoral sont touchés par ces échouages massifs couleur chlorophylle. Ce phénomène prend de l’ampleur et, s’il frappe les côtes du Cotentin ou encore des Charentes, la Bretagne est désormais la région la plus touchée. Une fois échoués sur les plages, ces dépôts d’algues entraînent des dégagements importants de gaz lors de leur putréfaction, notamment de sulfure d’hydrogène, qui peuvent être à l’origine de nuisances olfactives et s’avérer toxiques pour les promeneurs et les riverains. Certaines plages doivent ainsi faire l’objet de ramassages, les algues étant ensuite traitées dans les terres. La pollution des eaux par les engrais agricoles nitratés est largement évoquée pour expliquer cette prolifération nuisible. Comme souvent, c’est encore une perturbation de l’écosystème par l’Homme qui provoque l’une de ses sautes d’humeur chez Dame nature.

avatar
Piplette
couille actif
couille actif

Féminin
Nombre de messages : 355
Date d'inscription : 12/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la nature se venge

Message  the wizzer le Sam 23 Juil - 10:44

l'homme est responsable de ce qui arrive à notre planète....la pollution en est la seule cause...à LUI de prendre les dispositions qui convient....pour ralentir et enrayé cette prolifération !!Trions nos dechets et n'utilisons pas de produits chimiques !!!
avatar
the wizzer
couille actif
couille actif

Masculin
Nombre de messages : 20
Age : 50
Date d'inscription : 23/03/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum