Derniers sujets
Flux RSS



Marque-page social

Marque-page social Digg  Marque-page social Delicious  Marque-page social Reddit  Marque-page social Stumbleupon  Marque-page social Slashdot  Marque-page social Yahoo  Marque-page social Google  Marque-page social Blinklist  Marque-page social Blogmarks  Marque-page social Technorati  

Conservez et partagez l'adresse de FOU-RHUM sur votre site de social bookmarking


le conseil rémunèré en officine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

le conseil rémunèré en officine

Message  Piplette le Ven 12 Juin - 22:42

Dès la fin du mois, un partenariat pourra être noué entre les pharmaciens et l'assureur AGF-Allianz. Ce contrat, élaboré par le Collectif des groupements, prévoit la rédaction d’un acte de conseil pharmaceutique rémunéré à hauteur de 5 euros. Un nouvel accord qui s'inscrit dans un contexte de montée en puissance des complémentaires.

Voilà trois ans que le projet était sur le feu, mené par le Collectif national des groupements des pharmaciens d'officine (CNGPO). Le 29 juin prochain, un nouveau partenariat entre les pharmaciens et l'assureur AGF-Allianz sera né. Il aboutit à l'heure où le chef de l'État, Nicolas Sarkozy, demande une implication plus forte des complémentaires dans le secteur de la santé . Et surtout, le lancement de ce partenariat intervient au moment où le « pharmacien
correspondant » est désigné par les sénateurs, dans le cadre des débats sur le projet de loi Hôpital, patients, santé et territoires. Une heureuse coïncidence, estime Pascal Louis, président du CNGPO. Car pour lui, cet accord est
beaucoup plus qu'un contrat signé entre des officinaux et une société d'assurance. « C'est une nouvelle démarche qui est aujourd'hui proposée au pharmacien, dans le but de valoriser son rôle au sein de notre système de soins », assure Pascal Louis. Concrètement, en effet, l'assuré AGF-Allianz va bénéficier d'une prise en charge toute spécifique. D'abord, il va pouvoir s'adresser à l'officine agrée AGF de son choix pour y solliciter un conseil sur l'une des 43 problématiques les plus courantes au comptoir (migraine, acné, ballonnements, mal de gorge, rhinite allergique, etc.). Ce conseil sera gratuit pour l'assuré, dans la limite de 4 par an et par ayant droit. Quant au pharmacien, il verra son acte de conseil (qui est encadré par un guide méthodologique) rémunéré par l'assureur à hauteur de 5 euros. La prestation se poursuit par la rédaction d'une fiche conseil, où figurent les médicaments
proposés, leur posologie et, le cas échéant, quelques observations. C'en serait donc fini des quelques mots griffonnés à la hâte sur l'emballage. Place à ce qui pourrait être considéré comme une véritable « prescription pharmaceutique ».
source : quotipharm
avatar
Piplette
couille actif
couille actif

Féminin
Nombre de messages : 355
Date d'inscription : 12/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le conseil rémunèré en officine

Message  le_smile le Mar 29 Sep - 1:14

Et qu'en est-il finalement?
avatar
le_smile
couille actif
couille actif

Masculin
Nombre de messages : 161
Age : 30
Date d'inscription : 11/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le conseil rémunèré en officine

Message  Piplette le Sam 10 Oct - 1:18

Ploufff !!!!!!!
avatar
Piplette
couille actif
couille actif

Féminin
Nombre de messages : 355
Date d'inscription : 12/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le conseil rémunèré en officine

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum