Derniers sujets
Flux RSS



Marque-page social

Marque-page social Digg  Marque-page social Delicious  Marque-page social Reddit  Marque-page social Stumbleupon  Marque-page social Slashdot  Marque-page social Yahoo  Marque-page social Google  Marque-page social Blinklist  Marque-page social Blogmarks  Marque-page social Technorati  

Conservez et partagez l'adresse de FOU-RHUM sur votre site de social bookmarking


La "gueule de bois"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La "gueule de bois"

Message  Piplette le Jeu 19 Mar - 21:24

A quoi est due la gueule de bois des lendemains de fête ?

Bien que les mécanismes biologiques précis qui mènent à cet état désagréable soient peu connus, plusieurs coupables peuvent être désignés.

Tout d’abord, l’éthanol (CH3CH2OH), c’est-à-dire l’alcool des boissons, provoque la déshydratation car il inhibe l’activité de la vasopressine, hormone antidiurétique. En clair, l’ingestion d’alcool a pour conséquence d’augmenter considérablement la production d’urine et aussi celle des acides gastriques, qui sont à l’origine de douleurs abdominales et de nausées.

Autre méfait de l’éthanol : il augmente le taux d’insuline, ce qui réduit celui du sucre. Or le glucose est la source d’énergie privilégiée du cerveau. Cette baisse du glucose disponible dans le sang est donc désignée comme responsable des maux de tête et de la fatigue ressentis.

Autre coupable : un intermédiaire toxique produit lors de la dégradation normale de l’éthanol dans le foie. Là, l’éthanol est oxydé en acétaldéhyde, qui lui-même est ensuite transformé en acétate, qui sera dégradé en CO2 (dioxyde de carbone) et H2O (eau). En cas d’excès, l’enzyme qui transforme l’acétaldéhyde en acétate est prise de cours- d’ailleurs, des différences au niveau de cette enzyme existent entre les individus et entraînent une sensibilité plus ou moins importante à l’alcool. L’accumulation d’acétaldéhyde persiste alors plusieurs heures, provoquant des nausées, des suées et des maux de tête. Ces maux de tête peuvent aussi être dus aux additifs et impuretés contenus dans les boissons à base d’alcool distillé.

Le remède ? Il n’en existe aucun scientifiquement prouvé. On peut cependant réduire la déshydratation en buvant de l’eau entre chaque verre d’alcool.

Sachez toutefois consommer avec modération.

Et rappelez vous que celui qui conduit c’est celui qui ne boit pas.

Coluche disait : " ne buvez pas en conduisant, vous pourriez en renverser…………. "
avatar
Piplette
couille actif
couille actif

Féminin
Nombre de messages : 355
Date d'inscription : 12/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum